AAR - Alto Bío-Bío "Después de Ralco"
Publication originale : Alto Bío-Bío "Después de Ralco"
Accueil

Dossiers pédagogiques :


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azéri Buta : Le portail consacré à la Culture Azerbaïdjanaise
Averroès : la médiathèque France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



Alto Bío-Bío "Después de Ralco"
- Accueil -
Informations



Date et lieu du tournage : Jeudi 12 avril 2007 - Universidad Academia de Humanismo Cristiano, Santiago de Chile
- Revista Chilena de Antropología Visual


Réalisation : José Bengoa (Universidad Academia de Humanismo Cristiano) , Gaston Carreño (Universidad Academia de Humanismo Cristiano) , Samuel Linker (Universidad Academia de Humanismo Cristiano) , Rosa María Norero


Langue(s) :


ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation du sujet
A mediados de los años 90, ENDESA inicia la construcción de la represa Ralco en la VIII región de Chile. Este territorio, habitado durante siglos por familias pehuenches del Alto Bío Bío, obligó a la reubicación de éstas comunidades, siendo radicadas de sus predios en post del desarrollo energético del país. Las consecuencias de éste conflicto pueden verse 10 años más tarde, en la creación de un municipio indígena, la construcción de un pueblo y de caminos, así como también en la desintegración de los lazos comunitarios, producto de una mala negociación e indemnización de los habitantes de la zona. Una identidad golpeada y frangmentada es el remanente de uno de los principales conflictos ambientales que ha sufrido éste país.

Vers le milieu des années 90, ENDESA commence la construction du barrage Ralco dans la VIIIème région du Chili. Ce territoire, habité pendant des siècles par des familles pehuenches du Haut Bío Bío, doit subir de nombreuses modifications pour faire face au développement énergétique du pays. Il s'agit notamment de délocaliser, indemniser et reloger ces familles qui vivent dans cette région depuis des siècles. Dix ans après, les principales conséquences de ce conflit sont : la création d'une commune indigène, la construction de villages et de chemins, mais surtout la désintégration des liens communautaires due à une mauvaise négociation et indemnisation des habitants de la zone.







Dernière mise à jour le 29/06/2016
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr