Publication originale : Sept années chez les Ovahimba
Galerie Photos


Les dossiers hypermédias


Les dossiers bilingues

Les encyclopédies AAR


Les portails de connaissance AAR
Amsud : la médiathèque latinoaméricaine
Azéri Buta : Le portail consacré à la Culture Azerbaïdjanaise
Averroès : la médiathèque France-Maghreb
Diversité linguistique et culturelle
Mondialisation et développement durable
Peuples et cultures du monde
Sémiotique, culture, communication



Sept années chez les Ovahimba
- -
Galerie Photos

© Rina Sherman. All Rights Reserved.

The user agrees to respect intellectual property rules as defined in french legislation.



Feu Katjiru Muniombara d'Omuramba, près d'Epupa, "imminence grise" de la culture Omuhimba et conseiller du chef Kapika, chez qui j'étais pendant mon premier séjour au pays Omuhimba.
(Ref.002NC33cp-wa)

 

Omukurukaze (Omukuruka"th"e comme dans "then"), ou "vieille mère", nom utilise pour les femmes d'un certain âge, disons les grands-mères. Son prénom est Kazinguruka (Ka « th »ingurkuka). Le 'z' se prononce comme « then » et le 's' comme « theory ». À la maison, on l'appelle le plus souvent Omukurukaze. Parfois, elle me demandait parfois si je connaissais son prénom. Oui, disais-je alors, en le répétant, avant de continuer de dire Omukurukaze.
(Ref. RO51-04C)

 

Kakaendona Tjambiru et Rina. Kakaendona, la complice des 400 coups, fille cadette du chef. Personnage intelligent et intuitif. Elle organisa le groupe de jeunes venu participer à l'exposition à Windhoek. Elle dit que nos deux esprits se sont échangés.
(Ref.DSC_0269b)

 

Photo "déclic". C'est en regardant cette photo que Rina Sherman a décidé de partir à la rencontre des Ovahimba.
(ref.RO23-12d)


Parvis devant ma tente bureau et sous l’arbre à palabres nouvellement enduit de bouse.
(Ref.RO64-02c)



Feu le chef d'Etanga, fils de Veripaka, grand chef connu pour ses exploits de magie (éclairs et tonnerres dans les montagnes). Un homme de grande capacité de navigation et de diplomatie.
(Ref.NB71-34TOY)

 

Kakaendona (centre) et Mukaandjoao (à droite) en train de mettre de la bouze de vâche sur les sols du campement d’Etanga.
(Ref.NC34-18c)

 

Kapandi, fille aînée du chef, mariée avec Mahenje. Kapandi était le chef des équipes qui venaient enduire de bouze ma hutte et les couloirs du campement.
(Ref.NC31-06b)

 

Kozondana, aîné de Mukaandjoao, «mon aîné», «mon enfant» préféré, petit garçon que j’ai vu grandir, qui venait se cacher sous ma tente avec sa sœur Nguaarua pour ne pas aller s’occuper des chèvres. Ils étaient couchés sur mon grand lit, jambes et le reste en l’air, ils mangeaient des bonbons, pendant que je travaillais sur l’ordinateur. Leur grand-mère, Kapandi, arrivait en hurlant, « où sont les enfants, ils doivent aller s’occuper des chèvres », je sortais vite pour lui dire que je n’avais vu personne. Elle savait que je mentais, mais elle partait et revenait plus tard, 2e fois, je l’invitais sous la tente pour voir les deux anges endormis au milieu du lit. Rires et réveil brutale, "Levez vous, vous mangez, alors, les chèvres !".
(Ref.RO108-29b)

 

Vuaanderua, la reine du jeu de danse d'ondjongo. Accent circonflèxe sous le 'd', prononcé avec la langue contre les dents et non contre les gencives, idem pour 't' et 'n' marqués de ce même accent. Fille de la tante, sœur de la mère de feu le chef. Grande prêtresse de l'ondjongo et des rituels de possession, personnage controversé en raison de sa relation adultère avec Kamboo, désormais retournée avec son mari, Kandanda, grand alcoolique qui a « bu » tout leur bétail.
(Ref.RO118-3b)

 

© Rina Sherman. All Rights Reserved.

The user agrees to respect intellectual property rules as defined in french legislation.







Dernière mise à jour le 29/06/2016
All rights reserved © ESCoM 2009
Site déposé sur CopyrightFrance.com

Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr