Publication originale : Un regard ethnosociologique sur les musiques chino (...)
Accueil




Ressources en ligne

AIDE ANR
Ce travail bénéficie d'une aide de
l'Agence Nationale de la Recherche
portant la référence
ANR-08-BLAN-0102-01

New Media - Follow us

Follow Cultural.Archives on Facebook Follow ArchivesARC on Twitter

Access to Rencontre des Cultures Netvibes

Access to the Pearltree Rencontre des cultures web page

Scoop it


Un regard ethnosociologique sur les musiques chinoise et ouïgoure
- Sabine TREBINJAC -
Informations
Responsable(s) : Aygun Eyyubova - ESCoM-FMSH, Paris, France

Date et lieu : Jeudi 28 juin 2007 - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 54 bd raspail, 75006 Paris, France


Réalisation et mise en ligne : Elisabeth de PABLO (ESCoM-AAR,FMSH, Paris, France), Camille BONNEMAZOU (ESCoM-FMSH, Paris, France), Aygun EYYUBOVA (ESCoM-FMSH, Paris, France)

Langue(s) : Français Français



ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation
Dans cet entretien, Sabine TREBINJAC nous explique la signification de ce que nous appelons « musique chinoise ». Celle-ci comprend l’ensemble des musiques ethniques présentes en Chine et sur lesquelles l'Etat a appliqué une procédure de contrôle et de traditionnalisation. Elle nous détaille ce processus sur l’exemple de la musique ouïgoure, d’origine turque. Le chercheur nous initie également aux particularités de la musique ouïgoure, notamment celles du genre Muqam. Pour donner une idée plus précise et conviviale de la musique ouïgoure, Sabine Trebinjac nous fait écouter deux morceaux de muqam ouïgour, issus de son disque "Turkestan Chinois/ Xinjiang" élaboré en coopération avec Jean During et édité, en 1990, par Radio France OCORA.

Les extraits de musique présentés sur le site sont accompagnés de prises de vue du Xinjiang effectuées par Sabine Trebinjac.

Sabine TREBINJAC est chercheur au CNRS, au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparatives, à l’Université Nanterre - Paris X. Elle y est également chargée de cours en ethnologie. Sabine Trebinjac est à la fois ethnologue, historienne, sociologue de la musique et sinologue. Ses travaux de recherche portent sur la Chine ancienne et contemporaine, elle étudie notamment les relations entre la politique d’Etat et la musique. Ayant effectué de nombreux séjours en Chine, elle s’est, depuis bientôt vingt ans (1988), intéressée au Turkestan chinois, ses populations türk et ses musiques inscrites dans un monde musical irano-arabo-türk.








Dernière mise à jour le 25/11/2011
All rights reserved © ESCoM 2010
Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr