Publication originale : Littérature et alchimie, de la Renaissance au New Age
Accueil


Littérature et alchimie, de la Renaissance au New Age
- Frank GREINER -
Informations
Responsable(s) : Muriel Chemouny - ESCoM-FMSH, Paris (France)

Date et lieu : Lundi 12 octobre 2009 - FMSH-Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 54 Bd Raspail, 75006 PARIS (France)


Réalisation et mise en ligne : Muriel CHEMOUNY (ESCoM-AAR,FMSH, Paris, France), Camille BONNEMAZOU (ESCoM-FMSH, Paris, France)

Langue(s) : Français Français

Issu de l'évènement des AAR : "Littérature et alchimie, de la Renaissance au New Age"


ACCÈS AUX VIDÉOS

Présentation
C’est la « séduction de l’étrange », nous confie Frank GREINER, qui l’a amené à s’intéresser à l’alchimie occidentale par le biais de la littérature, puis à approfondir ce domaine.
Après avoir donné une définition étymologique du terme, il aborde les notions d’univers, de langage, de symbolisme alchimiques, de transformation de l’être, d’initiation.

Afin d’éviter l’écueil de la confusion des genres, Frank Greiner s’attache à définir quatre grandes catégories de littérature alchimique :
- La littérature de recettes, destinée à l’apprenti alchimiste en laboratoire ;
- La littérature, dont le langage lui-même est la matière alchimique sur laquelle travaille l’écrivain-alchimiste, autrement dit « l’alchimie verbale » ;
- L’alchimie comme cadre d’un univers, un folklore merveilleux propre à la littérature fantastique ;
- Les textes pseudo alchimiques que l’on interprète comme tels.

Traçant un parcours chronologique à partir de cette quadruple classification, couvrant le 16e siècle jusqu’à nos jours, Frank Greiner rencontre Johann Valentin Andreae et ses « Noces chymiques de Christian Rosenkreutz », Arthur Rimbaud avec l’alchimie du verbe, Marie-Louise von Franz inspirée par la psychologie des profondeurs, et s’attarde longuement sur les rapports entre le récit des « Noces chymiques de Christian Rosenkreutz » d’ Andreae et le roman de Michel Butor « Portrait de l’artiste en jeune singe ».

Frank GREINER est agrégé de Lettres modernes, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, professeur à l’Université de Lille 3, rattaché au Centre de recherches sur la transmission des modèles esthétiques et littéraires et au Centre d’études de la langue et de la littérature françaises des 17e-18e siècles.
Ses centres d’intérêts se portent sur la littérature romanesque, l’alchimie et les courants ésotériques des 16e-17e siècles.








Dernière mise à jour le 29/04/2013
All rights reserved © ESCoM 2009
Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr