INSTRUMENTS DE MUGHAM AZERBAIDJANAIS

 

 

 

 

 




Tar

"Le tar est un instrument qui est né au Proche et Moyen Orient, principalement en Iran et en Azerbaïdjan. Ce tar moderne (azerbaïdjanais) a été réalisé au Caucase. Il a été reconstruit au XIXe siècle par le maître Sadiqdjan. Le tar persan diffère par sa forme : il possède six cordes, le tar azerbaïdjanais en possède onze. Le tar est généralement fabriqué en bois de mûrier. Le manche est en bois de noyer. La membrane est faite de peau d'animal. Les cordes sont en métal. L'histoire du tar remonte très loin, plus de 300 ans. Son nom est évoqué dans des sources très anciennes, nous retrouvons les noms de tar, de tcheng et de kaman dans les oeuvres de Nizami (grand poète azerbaïdjanais du XII-XIIIe siècles)"
(présentation par le musicien Malik Mansurov - Azéri Buta)

Ecouter le tar






 

 

 






Kamancha

"Le kamancha est un instrument traditionnel azerbaïdjanais. Il est principalement fait de bois de noyer ou d'abricotier. La membrane est fabriquée avec de la peau de poisson. Le kamantcha, que je tiens, est en bois de noyer incrusté de nacre. L'archet est composé par des mèches de queue de cheval" (présentation par le musicien Elshan Mansurov - Azéri Buta)

Ecouter le kamancha


 

 

 




Gaval

En Azerbaïdjan, le gaval est l'instrument à percussion le plus répandu. Le gaval est un des quatre instruments principaux accompagnant le chant de mugham azerbaïdjanais. Il peut être remplacé parfois par le naghara. Dans certaines régions d'Azerbaïdjan, le gaval porte également le nom de daf (parfois noté def), rejoignant ainsi la dénomination qu'on peut trouver en Iran et dans certains pays du Proche-Orient.

C'est un des rares instruments de musique azerbaïdjanais ayant conservé sa forme initiale.

Gaval est un instrument de musique à membrane. Le gaval azerbaïdjanais représente un disque en peau d'esturgeon tendu sur un cadre en cercle confectionné de bois de noyer.

A la surface intérieure du cadre sont accrochés de petits anneaux en métal, qui entrainent des tintements.

Ecouter le gaval



 

 

 





Naghara

"Le naghara est également l'un des plus anciens instruments traditionnels azerbaïdjanais. Il est fait de bois de noyer alors que les surfaces sont faites l'une de peau de chèvre, l'autre de plastique, pour répondre aux tendances de la modernité. La surface en peau de chèvre convient mieux lorsque l'instrument accompagne le tar ou le kamancha car le son émis par cette matière est plus naturel. La régulation des tensions des fils qui sont sur le corps du naghara permet d'obtenir des tonalités plus ou moins hautes ou basses du son"
(présentation par le musicien Kamran Karimov - Azéri Buta)

Ecouter le naghara


Vidéos:

Présentation d'instruments de mugham azerbaïdjanais par Malik Mansurov, Elshan Mansurov et Kamran Karimov - Azéri Buta   (en azéri)
Garabag shikestesi - Mugham par Malik Mansurov, Elshan Mansurov et Kamram Karimov - Azéri Buta


Ecouter du mugham :

Radio Mugham non-stop
http://www.mugamradio.az/player_start.html


Liens :

Azərbaycan çalğı alətləri / Instruments de musique azéris
http://azerbaijan.az/portal/Culture/Music/music_a.html

Azərbaycan musiqi terminləri / Dictionnaire de terminologie musicale azerbaïdjanaise
http://lugat.musigi-dunya.az/az/azmt_az.pl?page=1&sym=1&razd=3

Articles :

A Home for Azerbaijani Folk Music
Museum of Traditional Instruments
in "Azerbaijan International",
summer 2000 (8.2), pages 68-69

Traduction en français:
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en%7Cfr&u=http://azer.com/aiweb/categories/magazine/82_folder/82_articles/82_bakikhanov_museum.html

Auteur : Aygun Eyyubova