PCM - Anthropologie comparée des « arts de la mémoire »
Publication originale : Anthropologie comparée des « arts de la mémoire »

Dossiers hypermédias :
Anthropologie comparée des arts et de la mémoire : ethnographie des chants thérapeutiques Kunas




Fran�ais English Español Italiano Polski Russian (Русский)

Anthropologie comparée des arts et de la mémoire : ethnographie des chants thérapeutiques Kunas
Accueil Passages Thématiques Lexique

Liste des passages


Intitulé Description Durée
 L'hypothèse de la tradition orale    00:21:33
 Fonction des chants thérapeutiques dans le contexte chamanique  Carlo Severi nous explique que les trois principaux éléments du chant (la forme, le contexte, la fonction), reprennent un concept plus général celui de la "mémoire sociale". Il précise que la forme du chant se définit comme une technique de représentation mentale, que le contexte est la société, et que la fonction générale du chant consiste à définir la communauté Kunas. Il revient ensuite sur la fonction du chant chamanique et affirme qu'il a pour objectif de préserver un savoir partagé par une communauté, de protéger l'identité de cette communauté vis à vis des utilisateurs externes.  00:10:01
 Explication mythologique de la maladie  Carlo Severi revient sur la notion de maladie pour expliquer le concept de thérapie verbale, pratiquée par les Kunas à travers le chant. En s'appuyant sur l'exemple du jaguar du ciel, tiré de la mythologie Kuna, Carlo Severi inscrit la maladie dans un schéma rationnel, et il la définit comme la conséquence d'un contact illicite d'un homme par un animal. Carlo Severi affirme que la maladie est liée aux notions de prédation humaine et de cannibalisme dans le cas de la folie. En revenant sur l'exemple du jaguar du ciel, Carlo Severi montre donc que la maladie chez les Kunas révèle un comportement d'identification à un esprit animal, qui se différencie d'un état de victime. Carlo Severi invite donc à une réflexion sur la mémoire au sens large, par la mise en exergue du rôle de l'intervention thérapeutique sur la mémorisation et la préservation d'un patrimoine.  00:18:43
 Exemple des chants thérapeutiques : "La voix du Mu" et "Le secret du serpent"    00:12:32
 La mort dans le processus thérapeutique    00:13:21
 Une communication par le son  Carlo Severi nous explique que le chant est adapté à une forme de communication animale, et qu'il constitue un acte thérapeutique. Il affirme donc que l'étude ethnographique du chant, permet d'approfondir la compréhension du sens des mots, et leur rôle thérapeutique sur une maladie. Il met en exergue le rôle thérapeutique de la tradition sonore et orale, et pense que la musique a une origine animale, et qu'elle est un mimétisme du langage verbal. Dans un contexte plus général, il voit donc un enjeu important de l'anthropologie des formes communicatives sur la communication.  00:22:05




Accueil - Mentions légales - Crédits
Anthropologie comparée des arts et de la mémoire : ethnographie des chants thérapeutiques Kunas, 15/07/2008 18:08:01







Dernière mise à jour le 01/06/2009
All rights reserved © ESCoM 2008
Aide - Plan du site - Nous contacter - Mentions légales -
http://www.archivesaudiovisuelles.fr