Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias


Recherche
 
   


   

 

Ardèche - France
2002 © E. de Pablo
 

Description et évaluation des sites web

DESCRIPTIon

Ce que l'on regroupe sous l'étiquette "site web" couvre des "applications", produits, services très hétéroclites : sites personnels, sites institutionnels, sites commerciaux, sites de recherche, sites pour l'enseignement, sites "portails" donnant accès à toute sorte d'informations et de services, "espaces" partagés (pour travailler à distance, pour se divertir, pour discuter avec les membres d'une "communauté virtuelle", ...). Aussi la complexité interne des sites web varient, comme on peut se l'imaginer, fortement : de quelques pages jusqu'à des véritables organisations virtuelles dont structure et fonctionnement internes deviennent parfaitement comparables à ceux régulant et réglant la vie dans une organisation sociale traditionnelle.

En tenant compte des principaux postulats de l'analyse structurale d'un signe sémiotique quelquonque, les quatre angles d'approche de la description sémiotique des sites web sont les suivants :

  • le contenu d'un site (thématiques et " sujets " abordés, organisation globale et locale du contenu, traitement thématique, narratif et discursif de l'information, …)
  • l'expression (audio-)visuelle (lato sensu) du contenu (les médias d'expression utilisés, la composition visuelle des scènes d'un site web, les rapports entre deux ou plusieurs médias pour exprimer, "visualiser" une information, la problématique du langage iconique dans la communication interactive, l'élaboraton de systèmes de métaphores visuelles, …)
  • les interactions entre le site web et ses utilisateurs (les interfaces, les formes d'accès et de navigation, les sytèmes d'aide plus évolués, les formes d'interactions plus sophistiquées telles que, par exemple, les interactions en contexte d'enseignement et d'apprentissage, les interactions en contexte de collaboration à distance, …)
  • l'intertexte ou l'interdiscours comme caractéristique principale d'un réseau de sites web (i.e. les rapports qui lient un site web à son " environnement ", son positionnement dans un champ concurrentiel, sa place dans une "culture numérique " mais aussi dans une tradition culturelle telle qu'elle se manifeste sous forme de genres textuels qui organisent partiellement ou entièrement un site web donné).

Parmi les principaux objectifs d'une analyse sémiotique de sites web, on peut citer les suivants :

  • élaborer un méta-langage de description cohérent et explicite pour effectuer une telle tâche;
  • produire de descriptions multi-dimensionnelles d'un site (i.e. des descriptions qui tiennent compte du fait qu'un site web peut être - au moins en principe - "lu", "compris" et "utilisé" de manières différentes mais toujours dans les limites des deux contraintes réciproques : contraintes "structurales" rélatives à la spécificité interne d'un site et contraintes "pragmatiques" relatives aux besoins, intérêtes ou désirs de ses visituers)
  • indexer, classifier et "annoter" de sites web à des fins multiples : constitution de portails, production d'archives, "augmentation" et "enrichissement" d'une ressource en ligne, ré-utilisation dans d'autres contextes d'exploitation, ...);
  • proposer une méthodologie de "scénarisation" (i.e. à la spécification d'un scénario conceptuel) de sites web à développer lors d'un projet d'information;
  • contribuer à la mise en place d'une typologie tenant compte des caractéristiques structurales et pragmatiques d'un site;
  • contribuer à une meilleure compréhension de ce que c'est la "culture numérique", la "cyber-culture" à travers une connaissance de l'organisation et de la dynamique évolutive des sites web;
  • expliciter la notion centrale du "genre numérique" tout en tenant compte de la tradition des genres textuels et des spécificités propres au numérique.

 


 

en savoir pluS

Cadre de R&D, à consulter

 

Contacts - Plan du site - Mentions légales
All rights reserved © ESCOM 2000-2010