.        Dominique FLAMENT

  • Chercheur en mathématiques et histoire des mathématiques au CNRS depuis 1983.  Membre de l'équipe Archives Henri Poincaré (UMR 7117 - CNRS/Nancy université)

  • Directeur de l'Équipe F2DS à la Maison des Sciences de l'Homme depuis 1994.

  • Chercheur associé au CAMS (Centre d'Analyses et de Mathématique Sociales) de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales depuis 1995. 

  • Membre de la Commission de spécialistes 72 de l'Université Paris 7 de 1995 à 2000

  • Membre de la Commission de spécialistes 72 de l'Université Rennes 1 en 2001 

  • Directeur de Programme au Collège International de Philosophie de 1998 à 2004

  • Titulaire de la Chaire Charles Morazé (Chaire d'histoire des sciences exactes humaines et sociales sise Brasilia - UnB) de 2007 à 2009 ; responsable de cette Chaire, pour la partie française, au sein de la Maison des Sciences de l'Homme depuis 2007

Maison des Sciences de l'Homme
Équipe F2DS, Bureau 321
54, Bd. Raspail
F-75006 Paris

T°/fax : 01 49 54 22 54
e-mail : flament@msh-paris.fr

1990

Doctorat d'Etat ès-Sciences mathématiques de l'Université Paris-Nord (Paris 13).

1982

Doctorat de 3e Cycle en Histoire des Sciences de l'Ecole des Hautes Etudes Sciences Sociales (EHESS)

1980

Diplôme d'Etudes Approfondies (D.E.A.) en mathématiques pures de l'Université Pierre et Marie Curie (Paris 6).

1979

Diplôme de l'École des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris.

1978

Maîtrise de mathématiques pures de l'Université Pierre et Marie Curie (Paris 6)

 1992

Premier lauréat du Prix jean Scott de la Fondation Jean Scott l'Erigène (Neuchâtel, Suisse)
"destiné à récompenser l'auteur des meilleurs travaux, permettant d'élucider, tout ou partie, d'une histoire comparative concernant les nombres imaginaires, complexes et hypercomplexes et l'origine du calcul vectoriel".  

Pendant un semestre en 1985, il effectue au sein du Centre de Recerca Matematica de l'Universidad Autonoma de Barcelona des recherches sur le thème Géométrie symplectique ; propriétés de convexité de l'application moment dans le cas symplectique en tant que professeur invité. D. Flament poursuit ces recherches l'année suivante durant un autre semestre ainsi que des travaux en histoire des mathématiques.

Depuis 1983, Dominique FLAMENT participe à de nombreux exposés et conférences (en France principalement, mais aussi en Angleterre, Irlande, Espagne et Allemagne).

Ces interventions portent sur les mathématiques (géométrie symplectique et différentielle) mais surtout sur l'histoire et l'Épistémologie des mathématiques dans les domaines suivants :

 1998

Journée sur "des lois de la pensée au constructivisme" Paris, 28-29 avril 1998.

 1979

Colloque franco-soviétique sur la "Théorie des Systèmes", Paris, mars, 1979.

 1983

Colloque "Formation, Qualification et Politique Industrielle", Paris, C.E.S.T.A., 14-15 avril, 1983.

 1984

-  Géométrie symplectique et mécanique, Montpellier, 14-18 mai, 1984.
-  The Mathematical Heritage of Elie Cartan, Lyon, 25-29 juin, 1984.

 1985

-  Géométrie symplectique et de contact : feuilletages et quantification, Marseille, 20-24 mai, 1985.
-  Troisième colloque d'Histoire des Mathématiques : Théorie des équations algébriques, Marseille, C.I.R.M., 17-21 juin, 1985.
-  Mécanique et Mathématiques 850-1800. L'analyse du mouvement et de la force dans la science médiévale et classique. Journées d'Histoire des Sciences de Marseille. Marseille, E.H.E.S.S., 4-5 octobre, 1985.

 1986

Colloque International Géométrie et Physique en l'honneur de André Lichnérowicz, Paris, 16-20 juin, 1986.

 1987

-  Symposium on "Style" as a Category of the History and Philosophy of Science, Brakel/Bielefeld, 17-19 juin, 1987.
-  Mathématiques à venir, Palaiseau, 9-10 décembre, 1987.

 1988

-  Colloque : "Mathématiques et philosophie de l'antiquité à l'age classique : recherches historiques", Marseille, 26-29 janvier, 1988.
-  Colloque International : "Condorcet", Paris, 8-11 juin 1988.

 1989

- 18ème Congrès International d'Histoire des Sciences, Hambourg et Munich, 1-9 août, 1989.
-  Colloque International "1830-1930 : un siècle de géométrie, de C. F. Gauss et B. Riemann à H. Poincaré et E. Cartan; épistémologie, histoire et mathématiques, Paris, I.H.P., 18-23 septembre, 1989.

 1991

Rencontre Internationale d'Histoire des Mathématiques, Madrid, 18-22 novembre, 1991.

 1993

Colloque "Nombre complexe et Vecteur", Paris, 24-26 novembre 1993.

 1996

-  Journée sur "Transversalité dans la géométrie moderne", Paris, 6 février 1996.
-  Journée sur "Géométrie et calcul infinitésimal au 17e siècle" Paris, le 1er octobre 1996.

 1997

Journée sur "Dimension, dimensions", Paris, 2, 3 et 4 juin 1997.

1990

-  Colloque International : Sciences et Empires. Paris, UNESCO, 3-6 avril, 1990.
-  Symposium "Structures in Mathematical Theories", San Sebastian, 25-29 septembre,1990.

2000

- Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS (UMR 7596 du CNRS) sur le thème : les géométries au 19ème siècle.
- IREM de Lille, sur le thème : calcul vectoriel et Ausdehnungslehre.

 1999

Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS (UMR 7596 du CNRS) sur le thème : algèbre linéaire et multilinéaire (19e s.) suite.

 1998

Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS (UMR 7596 du CNRS) sur le thème : algèbre linéaire et multilinéaire (19e s.)

 1997

Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS (UPR 318 du CNRS) sur le thème : histoire des nombres complexes (suite)

 1996

Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS (UPR 318 du CNRS) sur le thème : histoire des nombres complexes (suite)

 1995

- Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS (UPR 318 du CNRS) sur le thème : histoire des nombres complexes.
- Responsable de la formation complémentaire scientifique du DEA d'Histoire des sciences de l'université Denis Diderot-Paris 7 organisé par l'équipe REHSEIS ( UPR 318 du CNRS)

 1994

Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS ( UPR 318 du CNRS) sur le thème : Les antécédents de l'algèbre linéaire.

 1992

- Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS ( UPR 318 du CNRS) sur le thème : Les antécédents de l'algèbre linéaire (novembre-décembre).
- Co-direction avec Michel Paty de la thèse de 3e cycle de Wilton F. Barroso "Principes et méthodes dans la mécanique de Lagrange" (soutenue le 26/06/92 à l'Université Paris 7 - Denis Diderot)

1990

Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS ( UPR 318 du CNRS) sur le même thème (janvier).

 1989

Cours d'histoire des mathématiques dans le cadre du Diplôme d'études Avancées (DEA) organisé par l'équipe REHSEIS ( UPR 318 du CNRS) et l'Université Paris VII sur le thème : Des nombres complexes aux hypercomplexes via les quaternions (juin).

1999/2000

Conférences au séminaire "Mathématiques, physique et philosophie" en collaboration avec le Collège International de Philosophie (CIPh).
(Co-organisateur du séminaire avec .J-J.Szczeciniarz --> voir Programme )

1998

Fonction caractéristique et réfraction conique dans l'optique de Hamilton. Séminaire d'Histoire et épistémologie de la Physique de l'équipe REHSEIS (UMR 7596), Paris, le 5 mai 1998.

1997

Nouvelles recherches sur H. G. Grassmann (avec Jean-Luc Dorier et Gert Schubring), Séminaire d'Histoire des Mathématiques de l'IHP, Université d'Orsay, le 23 avril.

1996

De la quantité imaginaire aux nombres hypercomplexes, IREM, Université Paris VII-Denis Diderot, le 4 juin.

1995

- L'oeuvre mathématique de Grassmann, EHESS, Marseille, 15 mars.
- La Théorie de l'extension : la lineale Ausdehnungslehre de Grassmann . Présentation-entretien avec Marie-José Durand, Séminaire de Mathématiques de l'équipe REHSEIS (UPR 318 du CNRS), 13 juin.
- La loi multiplicative dans les travaux de Grassmann, Séminaire d'histoire des mathématiques de l'IHP.

1994

Le calcul extensif de H. G. Grassmann et les géométries non euclidiennes, Université Paris 7 -Denis Diderot, IREM, 16 mars

1993

- La optica de W.R. Hamilton (1805-1865). Universidad Nacional de Educacion a Distancia (UNED), Madrid, 31 mars.
- Origines optiques de la dynamique d'Hamilton. Université Claude Bernard-Lyon I; Séminaire de Géométrie (URA 746), 16 avril.

1991

Origenes opticas de la dinamica de Hamilton, Rencontre Internationale d'Histoire des Mathématiques, Universidad Complutense, Madrid (18-22 novembre).

1990

-   Soutenance pour l'obtention du grade de Docteur ès-Sciences (spécialité : mathématiques), à l'Université Paris-Nord (Paris, 13), devant le jury composé de Messieurs les Professeurs: Ch. Houzel (Directeur de thèse, 1e sujet), R. Rashed (Président), J. P. Lafon (Rapporteur), Ch. M. Marle (Directeur de thèse, 2e sujet) et J. Benabou (Rapporteur) (1e fevrier) :

  • 1er sujet : Contribution à l'étude historique des nombres complexes : des quantités imaginaires ou impossibles aux nombres complexes et hypercomplexes;

  • 2ème sujet : étude des propriétés de convexité de l'application moment dans le cas symplectique.

-  Un exemple de révolution conceptuelle mathématique : de l'expression sophistique au nombre complexe, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), Séminaire du Centre de Recherche En Ingénierie Multilingueet Multilangages (sur le thème: Analyse du discours et du raisonnement scientifique), Paris (15mars).
-  Die lineale Ausdehnungslehre (1844) de Grassmann : I. Introduction et théorie générale des formes, Institut Fourier (Unité de Recherche Associée au CNRS, n° 188), Université de Grenoble I (30 mai).
-  Grassmann, Institut de Mathématiques et Informatique (Unité de Recherche Associée au CNRS, n° 746), Laboratoire de Géométrie et Analyse, Université Claude Bernard, Lyon I (1e juin).
-  Les applications des mathématiques en optique dans les manuscrits de Hamilton, Séminaire de Spécialité "Application des!Matè&eecute;matiques" du REHSEIS (UPR 318 du CNRS), Paris (19 juin).

1989

-  Eléments sur l'Ausdehnungslehre (1844) de H. G. Grassmann, XVIIIe Congrès International d'Histoire des Sciences, Hambourg et Munich (1-9 août).
-  Die lineale Ausdehnungslehre (1844) de H. Grassmann, Colloque International : 1830-1930 : un siècle de géométrie, de C. F. Gauss et B. Riemann à H. Poincaré et é. Cartan; épistémologie, histoire et mathématiques, Institut Henri Poincaré (IHP), Paris (18-23 septembre).

1988

L'optique géométrique de W.R. Hamilton, Séminaire d'Histoire des Mathématiques de l'équipe RHESEIS, Paris, (17 juin).

1987

-  Les principales mutations de la notion de nombre, Service de l'Evaluation de la Prospective (cycle de conférences organisé sur "Le sens du chiffre"), Ministère de L'Education Nationale, Paris (30 avril).
-  Aspects of the mathematical style of Sir W.R. Hamilton, Symposium : On "Style" as a category of the History and Philosophy of science, Bielefeld/Brakel (17-19 juin).

1986

-  Les origines d'une révolution mathématique : des nombres impossibles aux algèbres modernes, BPI du Centre George Pompidou, Paris, (28 février)
-  L'algèbre comme Science du Temps Pur chez W.R. Hamilton, Séminaire d'Histoire des Mathématiques, école Normale Supérieure (ENS), Paris (26 avril).

1985

-  Explication historique sur les raisons des différentes dénominations prises par les nombres complexes, Universidad Central de Barcelona (mars).
-  Por qué Adán esta devolviendo la manzana : estado actual de las ciencias, Institut Pablo Ruiz Picasso, Barcelona (mars).
-  W. R. Hamilton : Algebraic Couples and Quaternions, Institut für Didaktik der Mathematik, Bielefeld, (26 avril)
-  Des signes "più di meno" et v-1 à l'unité imaginaire i , Colloque : Histoire des équations algébriques, Centre International de Rencontres Mathématiques (CIRM), Marseille (17-22 juin).

1984

Du sophistique à l'hypercomplexe via l'imaginaire et l'impossible : une analyse du rapport entre "algèbre"et "géométrie" au cours de la période 1572-1844, Séminaire "Science, Histoire et Société contemporaine", Université de Rennes I (24 février).

1983

A. Q. Buée (1748-1826) : un inconnu; l'idée d'une "algèbre-langue"", Centre de Recherche Alexandre Koyré, Paris, (Février)

 

Publications

Cliquez sur

Compétences linguistiques

 Langue Maternelle

Français

 

 Courant

Anglais

Espagnol

 Bonne pratique

Allemand

Catalan

Italien

 Connaissances

 Portugais

 

F2DS©2001